d
FB IG
Image Alt

août 2020

Favoriser l’accueil ou le maintien d’Auxiliaires Naturels dans nos vignes est le premier pas de la lutte biologique. On l’appelle la lutte biologique passive (pourtant bien très active !!). Contrairement à beaucoup d’idées reçues la grande sauterelle verte n’est pas un ennemi, bien au contraire, elle consomme des pucerons, mouches, chenilles et même des larves de doryphore…